Société › Faits Divers

La cité légendaire d’Hamdallahi attaquée

La profanation des sites du patrimoine national du Mali n’est plus étrangère aux Maliens depuis la sombre période des mausolées de Tombouctou détruits et saccagés lors des évènements de 2012. C’’est à  seulement quelques jours du pèlerinage d’Hamdallahi et à  cette période difficile pour la nation malienne o๠le gouvernement tente inexorablement de trouver un consensus avec les groupes armés du nord que l’un des sites du patrimoine national du Mali a fait l’objet d’une attaque terroriste. Dans les faits, le mausolée de Sekou Amadou à  Hamdallaye situé à  32 km au sud-est de la ville de Mopti a été attaqué par des terroristes qui jusque-ici ne sont pas encore identifiés. La question qui sur toutes les lèvres, C’’est de savoir qui a pu s’adonner à  une telle bassesse. Un seul nom, Hamadoun Kouffa, le pêcheur à  succès de la région de Mopti et imam de Konna lors de la prise de la ville par les djihadistes. Vite, Hamdoun Kouffa est déchu de ses fonctions avec la reprise de la ville par l’opération serval et traqué. Il rejoint Ansardine et se rapproche d’Iyad ag Ali. Sa femme qui restée à  Konna l’a rejoint il y a peu. Il ne fait aucun doute donc que les yeux soient rivés sur ce pêcheur devenu djihadiste. Aucune perte en vie humaine n’est à  déplorer, cependant, la cité historique d’Hamdallahi qui fait partie des richesses culturelles du patrimoine malien a été réduite en poussière. Hamdallahi, cité en architecture de terre Naguère cité pieuse, Hamdallahi est aujourd’hui reconnu comme un site historique classé dans le patrimoine national. Elle tient son nom de la formule islamique « Al-Hamdou Lillahi », louange à  Allah, le bienfaiteur, le miséricordieux. La fondation d’Hamdallahi, qui remonte aux années 1819-1821, est attribuée à  Sékou Amadou, qui en fait la Capitale de l’empire peul du Macina, Etat théocratique. Au sens du Décret N°07-283/P-RM du 8 août 2007, portant classement de la Cité historique de Hamdallahi dans le patrimoine national, le site couvre une superficie de 246 hectares pouvant contenir jusqu’à  3.000 fidèles.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut