Politique › Politique Nationale

UE : Federica Mogherini, salue la signature de de l’Accord de paix au Mali.

Elle est le fruit de longues négociations appuyées par la médiation internationale et conduites sous l’égide de l’Algérie, que je remercie à  cette occasion pour tous les efforts consentis pour parvenir à  ce résultat. A travers son Représentant Spécial, l’Union européenne a activement participé à  ce processus qui vise à  aboutir à  une solution politique au conflit qui affecte le nord Mali. l’Union européenne invite désormais les parties qui n’ont pas encore signé à  le faire dans les meilleurs délais et à  rester engagées par le dialogue. A cet égard, le paraphe intervenu à  Alger le 14 mai est très encourageant. l’Union européenne poursuivra ses efforts conjointement avec les autres membres de la médiation internationale, pour que les conditions d’une telle signature soient remplies, notamment en précisant les modalités d’application de l’accord et en veillant à  sa mise en œuvre. A cet égard, l’Union européenne réitère son engagement à  mobiliser tous les instruments dont elle dispose pour contribuer à  rétablir la paix et au développement du Mali. Toutes les parties doivent respecter le cessez le feu et leurs engagements à  travailler ensemble pour l’entrée en vigueur de cet accord. A cette fin, les efforts de réconciliation doivent être assidument poursuivis pour renforcer la confiance et la cohésion nationale. l’Union européenne appelle avec fermeté à  la retenue et réaffirme son plein soutien à  la MINUSMA dans le processus de consolidation de la paix. Il importe également de rappeler la détermination du Conseil de Sécurité des Nations Unies à  sanctionner tous ceux qui recourent à  la violence au lieu de poursuivre le dialogue à  travers les structures prévues pour le suivi de la mise en œuvre de l’accord signé aujourd’hui. »

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut