Économie › Actualités Économie

BAD: Dans les coulisses des Assemblées Annuelles à Abidjan

Il ne sera bientôt plus question du soutien des pays ou du poids des blocs régionaux mais plutôt de convaincre. A l’hôtel Sofitel Ivoire o๠se tiennent les AA de la BAD, les échos sont variables. Si chacun tire la couverture à  lui, un trio de tête se distingue selon les observateurs les plus avertis. La candidate du cap vert Christina Duarte, le Nigerian Adesina Akinwumi qui déploie un lobbying intense, courtise les médias et impose ses flyers de campagne partout.L’ancien président Olusegun Obasanjo serait arrivé la veille à  Abidjan pour lui prêter main forte. Tandis que pour le Tchad, on est plus discret mais une source à  la BAD donne Kordje Bedoumra dans le carré final « Le vote va se jouer dans les derniers moments jeudi et le fait que chaque candidat ait publié une liste de pays soutient ne jouera pas à  la fin » analyse Souad Aden Oman économiste à  la CEA. Pour Adama Gaye chargé de communication de la candidate du Cap Vert, les gouverneurs auront leur mot à  dire en dépit des chefs d’états. Pour le malien Birama Sidibe, des voix le placent en favori depuis mardi soir. Le Maroc lui serait acquis ainsi que le Sénégal et la plupart des gouverneurs, tout comme le Kenya ou le Rwanda. Du reste si Ouattara a déclaré que Kaberuka serait difficile à  remplacer à  l’ouverture, la balance penche ce mercredi du côté de l’Afrique de l’ouest.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut