Société › Éducation

DEF 2015 : Un taux national en baisse (33%)

Les résultats du DEF 2015 sont tombés. Contrairement à  2014, les examens n’ont pas souffert des fraudes massives qui ont émaillé l’année précédente et crée un véritable seisme au sein du département de l’éducation Nationale. L’affaire avait tellement choqué que l’ancienne ministre Jacqueline Nana Togola avait dû être relevée de son poste à  l’époque. « Mais cette année, confie Mohamed Sokona, Chef de cabinet, au département, la sensibilisation semble avoir marché puisque le constat est celui du changement de comportement ». Ce qui pourrait expliquer la baisse du taux national de 42,27% pour 2014 à  33% cette année, révélant le niveau réel des lycéens, candidats au DEF. Du reste, de tels taux montrent qu’il y a encore beaucoup à  faire pour élever le niveau de l’école malienne. Taux par académie Voici les taux par académie et selon les chiffres du département de l’Education Nationale. En regardant ces chiffres, on se rend compte que les régions du Nord, comme Gao, Mopti ou Tombouctou qui dépasse toutes les autres régions avec (61,63%) ont un bien meilleur résultat. Bamako, rive droite, 30,90% Rive gauche : 36,97% Bougouni 25,45% Dioila 18,24% Douentza 42,85% Gao, 42,85%% Kati,38,66% Kayes, 24,90% Kita, 27,58% Koulikoro: 34% Koutiala 25,98% Mopti : 45,95 Nioro 35,21% San 3231% Ségou 25?40% Sikasso 32?36% Tombouctou 61,63% Des candidats ont aussi composé en Mauritanie avec un taux de 59,55%

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut