Société › Actualités Société

Fusillade à Bamako: Deux blessés

L’autogare de Sogoniko s’est vidée de son monde hier soir. Des coups de feu ont en effet retenti en ce lieu très fréquenté, dans la soirée d’hier mercredi. Selon les témoins, des individus armés, à  bord d’une voiture et à  moto selon certains à  moto selon d’autre, ont tiré sur le petit poste de police au carrefour situé sur le Boulevard de l’OUA. Le bilan est d’un policier et d’un civil blessés. Après leur forfait, les assaillants ont traversé la gare avant de disparaitre en direction de Sokorodji ,un quartier voisin.« Deux individus enturbannés ont tiré sur le poste de police de la gare routière de Sogoniko vers 20 heures 30 [locales] avant de fuir à  moto, laissant derrière eux un civil et un policier blessés, a confirmé à  l’AFP la source militaire, sans plus de détails. Les policiers du 7e Arrondissement, proches des lieux, ont aussitôt quadrillé le secteur, appuyés par plusieurs unités de la gendarmerie et de la Garde nationale. Une unité de la police scientifique s’est également déployée à  la recherche d’indices pouvant déterminer le type d’arme utilisé par les auteurs de la fusillade.Les fouilles ont été menées à  la gare jusqu’au matin. Selon le ministre de l’intérieur, le Général Sada Samaké,« il pourrait s’agir d’un règlement de comptes ». Rien à  voir avec les attaques terroristes qui se multiplient? Pas si sûr, selon une source militaire qui se réfère au modus operandi des agresseurs.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut