International › Afrique

Burundi : RFI et l’AFP portent plainte pour les tortures infligées à leur correspondant

RFI et l’AFP ont porté plainte contre X auprès de la Cour Suprême de Justice, à  Bujumbura, au Burundi, pour tortures infligées à  leur correspondant. Les deux sociétés de médias françaises annoncent, dans un communiqué publié ce lundi 19 octobre 2015, que cette décision fait suite à  l’absence de toute évolution après la violente agression dont a été victime Esdras Ndikumana. RFI et l’AFP avaient immédiatement condamné cette agression dans un communiqué de presse et dans un courrier adressé au président de la République burundaise qui avait lui-même qualifié « d’inacceptable » cette agression. Plus de deux mois après, Esdras Ndikumana continue de recevoir des soins à  l’étranger.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut