Société › Éducation

Concours d’art oratoire : la Trijeud met en compétition une vingtaine d’enfants

Lancé officiellement le 20 octobre dernier à  la bibliothèque nationale, le projet « Le 20 Novembre, C’’est notre journée, Ensemble célébrons l’enfance » inscrit dans le cadre de la Journée Internationale de l’Enfance célébrée chaque 20 novembre dans le monde organisé par la Tribune Jeune pour le Droit au Mali (Trijeud Mali) et l’Unicef continue son bout de chemin à  travers ses activités qui n cessent de se cumuler. Il y a trois semaines, 24 enfants, tous candidats du concours d’art oratoire dont la première phase éliminatoire a été organisée ce samedi 7 novembre, ont reçu une formation d’une journée sur les Droits de l’enfant. Une semaine avant, C’’est au tour d’une vingtaine d’encadreurs d’être formé par les experts de la Minusma chargés d’encadrer et de suivre ces enfants lors du concours d’art oratoire. En gros il a été question de permettre à  2 000 enfants sans distinction de s’épanouir et de célébrer comme tous les autres enfants dans le monde cette journée unique et indispensable pour eux. Une 1ère phase mémorable. Ce samedi une kyrielle d’enfants venus des quatre coins du district de Bamako ont pris d’assaut, l’enceinte de la grande salle d’évènement de la Cité des enfants au quartier dit UNICEF. Tous venus pour supporter et accompagner leur candidat ne se sont pas fait prier pour produire un brouhaha impressionnant dont l’écho était agréable à  l’écoute. Ibrahim Cissé, président de la TRIJEUD a dès l’entame de son allocution remercié les différents partenaires qui ont bien voulu leur accompagner dans cette nouvelle aventure, notamment l’Unicef. Quant à  Mbara Adiawiakoye, coordinateur du projet, il rappellera que ce sont 10 enfants qui seront retenus pour la phase finale du concours prévu pour le 20 novembre prochain au CICB.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut