Idées › Tribune

Grand débat économique: le Prof Niang attaque Boubou Cisse

Le cinquième numéro du grand débat économique s’est tenu ce samedi à  la Chambre de Commerce d’Industrie du Mali (CCIM) animé par Dr Boubou Cissé, ministre des mines et Prof. Abdoulaye Niang, Directeur du Centre de Recherche et d’études stratégique « Sènè » sur le thème: la place de l’or dans l’Economie du Mali. D’entrée de jeu, Boubou Cissé indiquera qu’il existe dix mines d’or en activité au Mali dont deux qui fermeront probablement dans quelques mois. Pour le professeur, la place qu’occupe le Mali en Afrique et dans le monde dans la production de l’or n’est pas ressentie dans le panier de la ménagère, « l’or brille peut être au Mali mais il est évident que le Mali est dans le noirceur du développement humain », a relativisé le professeur Niang. Rappelant le doyen à  rester dans l’aspect économique du débat sur le métal précieux, le ministre dira que l’analyse du professeur Niang n’est basée sur aucun fondement mais plutôt des clichés avant d’inviter la presse et le professeur Niang de s’imprégner des chiffres au niveau de son département. Sans aller avec le dos de la cuillère, le professeur Niang taxera les sociétés industrielles étrangères telle que RandGold d’être l’objet des souffrances de la population qui ne bénéficie toujours pas des avantages de l’or. « Le problème ne se situe pas au niveau central car le gouvernement malien évolue dans la transparence et dans la responsabilité totale, a répondu le ministre. D’accusation de par chaque partie à  ne point finir, la deuxième édition du forum économique s’est clôturée avec encore des arguments dans la gorge des battants.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut