Politique › Politique Nationale

Prise d’otages à l’hôtel Radisson de Bamako

9h30 L’attaque aurait débuté très tôt ce vendredi. Deux ou trois hommes à  bord d’un véhicule diplomatique, ont fait irruption dans le hall du Radisson et tiré des coups de feu, pour prendre le contrôle de la situation. Dans l’hôtel, il y aurait en tout 170 personnes, dont 3. membres du personnel de l’hôtel. Parmi ces otages, beaucoup d’étrangers, des français, du personnel onusien, des membres d’équipages d’Air France, des agents du groupe Thalès… Pour l’heure, l’attaque n’a pas été revendiquée et survient une semaine jour pour jour après les attentats de Paris. Un effet boomerang, mais qui laisse croire à  plusieurs pistes djihadistes. Celles liées à  Aqmi, ou Ançardine des groupes terroristes qui ont échappé à  l’opération Serval. On mentionne également le Front de libération du Macina, qui opère dans le centre du pays. Le périmètre autour de l’hôtel a été bouclé. Difficile d’avoir des informations de l’intérieur de l’hôtel. Un assaut avait été évoqué, mais pour l’heure, aucune information officielle. Selon Mariam Touré, employée de l’hôtel,  » il y a des barricades partout, des policiers qui empêchent l’accès. De plus difficile de joindre quelqu’un à  l’intérieur du Radisson, un groupe hôtelier géré par l’homme d’affaires Cessé Komé. 10h42 Des otages auraient été exfiltrés de l’hôtel dont l’artiste Sekouba Bambino et deux femmes. Par ailleurs, le ministère de la sécurité intérieure signale que 3 otages auraient été tués.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut