Politique › Politique Nationale

Au ministre de la sécurité : l’honorable Karim Keita « J’ai été plus qu’édifié »

Les empoignades annoncées entre le ministre de la sécurité et de la protection civile et l’honorable Karim Keita sur l’attaque de Radisson n’ont pas eu lieu. La séance de questions orales du député,président de la Commission de la défense et de la sécurité de l’Assemblée nationale au colonel-major Salif Traoré, intervient dans un contexte particulier marqué par l’attaque terroriste à  l’hôtel Radisson Blu. l’honorable voulait être édifié sur l’attaque de l’hôtel Radisson et savoir le niveau actuel du dispositif sécuritaire. « Quels sont les outils de contrôle dont vous disposez aujourd’hui le long de nos frontières pour sécuriser le territoire national, suivre le mouvement des biens et des personnes afin d’anticiper les menaces terroristes ? » a demandé le député qui s’inquiète de la prise en compte de la porosité des frontières maliennes. e ministre de la sécurité Salis Traoré qui était à  son baptême de feu à  l’Assemblée nationale s’est réjouit de cette interpellation qui lui offre l’opportunité de donner la bonne information aux honorables. Il a dans un premier temps tenu à  préciser qu’il y a eu 20 morts en plus des deux terroristes abattus à  la fin de l’assaut à  l’hotel Radisson. Une fois de plus il a salué l’intervention rapide des forces de l’ordre après la prise d’otages. Dans le souci de ne pas compromettre l’enquête judiciaire en cours, le ministre n’a pas voulu aller au-delà  de ses précédentes déclarations sur la façon dont l’attaque a été menée, sur l’intervention des forces de sécurité, sur l’appui des forces étrangères ou encore le bilan de l’opération. l’honorable Karim Keita revenu aux pupitre a félicité le ministre pour ses efforts. « Je suis plus qu’édifié. Je suis fier de vous monsieur le ministre » a-t-il déclaré.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut