Politique › Politique Nationale

Les femmes, socles de la Paix

Présent au Mali depuis juin 2011, le Centre pour le Dialogue Humanitaire (HD)dont la mission est de prévenir les conflits armés, œuvre depuis quatre ans au Mali pour la reconstruction d’un Mali un et indivisible. Durant les quelques mois qui ont précédé la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, le HD a organisé maintes activités en collaboration avec le gouvernement du Mali afin de faciliter la compréhension uniforme du contenu de cet accord. Ce mois de décembre 2015, le Hd revient à  la charge à  travers la mise en place d’un atelier de formation de la presse nationale venue de toutes les régions du Mali sur la bonne compréhension de l’accord pour la Paix et la réconciliation. Cet atelier qui a duré trois jours a pris fin mercredi 16 décembre à  la maison de la presse de Bamako. Par ailleurs, le ministre de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Sangaré Oumou Bah a présidé hier à  l’école de maintient de la Paix, l’ouverture de l’atelier de deux jours dénommé, inclusion des femmes dans le processus de paix au Mali. Pour Sidibe Abdel Kader, représentant du Hd, son ONG a essentiellement focalisé ses actions sur la facilitation du dialogue inter-communautaire, alors que le nord du Mali était encore sous occupation. Du 16 au 17 décembre, les participantes devront réfléchir sur le rôle et la place des femmes maliennes dans la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation. Ce sera également l’occasion de proposer des actions concrètes visant à  favoriser la réconciliation nationale car dira une participante la femme est le socle de la Paix et de la cohésion nationale. Le ministre rappellera que la situation des femmes en période de crise mérite qu’on y prête beaucoup d’attention avant de remercier les unes et les autres d’avoir accepté de prendre part à  cet atelier. Au Mali, les femmes ont considérablement avancées dans les fonctions électives. Un aspect à  ne surtout pas minimiser.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut