Politique › Politique Nationale

A Ansongo, on crie à la fraude

Ansongo, région de Gao, a voté le dimanche 10 janvier dernier pour pourvoir le poste de député vacant depuis la mort de son titulaire. Selon les résultats provisoires publiés ce 12 janvier,le RPM (majorité) et l’URD (opposition) sont qualifiés pour le second tour. Un résultat contesté, de graves accusations de fraudes, de bourrages d’urnes, ayant été proférées. Le vote ne s’est pas déroulé dans l’une des sept communes du cercle d’Ansongo, des groupes armés rebelles qui occupent la localité de Talatay avaient refusé que les opérations de vote se tiennent sur place. Dans les six autres communes maliennes, le vote s’est déroulé, mais les regards se tournent vers la commune de Tessite o๠le taux de participation atteint 98 % des inscrits sur place. l’opposition évoque un bourrage d’urne, de grandes magouilles, avant de rappeler que la localité, à  cause de la crise, s’est vidée de ses électeurs, donc impossible d’avoir ce taux de participation qui profite essentiellement au candidat du parti au pouvoir. Du côté du parti au pouvoir, on accuse les opposants d’être de mauvais perdants. En face, on menace tout simplement de ne pas participer au second tour si les résultats ne sont pas remis en cause.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut