Culture › Musique

Festival acoustik: premier du genre à Bamako

Née d’une synergie entre artistes maliens, institutions et acteurs culturels notamment du Dr Toumani Diabaté, le maestro de la kora, la première édition du festival acoustik Bamako(FAB) aura lieu du 27 au 30 janvier prochain dans la capitale du Mali. La cérémonie de lancement a été effectuée ce samedi 23 janvier à  l’hôtel Onomo lors d’une conférence de presse animée par les partenaires. Il s’agit entre autres du ministère de la culture du tourisme et de l’artisanat, de l’institut français de Bamako et de l’ambassadrice de l’Angleterre au Mali, tous rassemblé autour de Toumani Diabaté de retour d’une tournée qui l’aurait conduit à  Paris et en à‰corce. En effet, le festival présentera des artistes internationaux et maliens sur une même scène. Il est également question de mettre un accent sur des projets de collaboration, embrassant une grande variété de styles et de cultures à  travers différentes familles d’instruments acoustiques, traditionnels et modernes (kora, ngoni, balafon, taman, calebasse, voix etc.). D’autres talents seront mis en exergue selon Fatou Sow, responsable de l’organisation du festival, « des artistes peintres, plasticiens, photographes, décorateurs, danseurs afin de témoigner de la diversité et de la richesse culturelle du Mali. Réalisé par la société de production « Future Mali Production », FAB se veut être un rendez vous annuel. Concert gratuit et entièrement sécurisé. Les parties musicales qui seront animées par les artistes de renom tels que la diva Oumou Sangare, Toumani Diabate et son fils Sidiki Diabate, Déné Issébéré, Gary Douman etc. Se dérouleront à  l’institut français et au conservatoire Bala Fasseke Kouyate. « Le festival est gratuit mais la participation est limitée », a précisé Fatou Sow. Les inscriptions seront ouvertes dès ce lundi sur les sites du festival et de l’institut français. Par ailleurs, un dispositif de sécurité réactive et dissuasive sera mis en place durant ces quatre jours de fête.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut