Culture › Actualités Culture

Tombouctou retrouve ses mausolées

Les communautés locales ont appelé cette cérémonie de leurs voeux, elle permet de redonner tout leur caractère sacré à  ce qui n’était jusque là  qu’une reconstitution des monuments religieux détruits par les djihadistes. C’est désormais chose faite. La dernière cérémonie de sacralisation des mausolées de Tombouctou remontait au XIe siècle.Organisée à  la mosquée de Djingareyber, la cérémonie a débuté avec le sacrifice de béliers et la lecture des versets coraniques, puis s’est achevée par la lecture d’une sourate du Coran. Lieux de pèlerinage pour les musulmans du Mali et ceux des pays limitrophes d’Afrique occidentale, ces mausolées sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. 14 des 16 que compte la ville furent saccagés, une destruction considérée comme une tragédie pour les communautés locales et unanimement condamnée de par le monde. Lancée en mars 2014, la réhabilitation des 14 mausolées détruits a pris fin en juillet 2015, pour une inauguration en présence de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. Dans un message adressé aux populations pour la circonstance, cette dernière a affirmé que « ces mausolées, debout, sont la preuve irréfutable que l’unité est possible, que la paix est plus forte ; que nous y sommes arrivés et que nous pouvons le refaire ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut