Société › Éducation

Jeunesse et citoyenneté: le CRAC expose les problèmes actuels

Le club des amis du centre d’étude et de culture pour jeunes Mon seigneur Luc Sangare (CECJ) et le cercle d’action et de réflexion citoyenne (CRAC) ont initié ce samedi 20 février une conférence débat sur le thème, « la jeunesse face à  la perte des valeurs familiales et conjugales ». Elle a été animée par plusieurs conférenciers tels que le Dr Simaga. Alors même que le monde actuel se situe entre modernité et tradition, Salimata TOGORA, principale initiatrice de ce débat a offert aux jeunes, une tribune de rêve afin d’échanger avec le patriarche. Dr SIMAGA, 77 ans après avoir fait un bref historique de la culture malienne, exhortera les participants en ces mots, « Soyez une jeunesse pensante et non une jeunesse pensée ». En d’autres termes, Dr Simaga appelle les jeunes à  forger leur propre identité tout en faisant la part des choses, « il faut savoir mimer ce qui ne dégrade pas notre personnalité et rejeter les attitudes qui ne sont pas conformes à  nos valeurs », a-t-il dit. Quant à  l’écrivain Salimata TOGORA, elle rappellera l’urgence du moment, « suite au constat de la dégradation des valeurs sociales, il était plus que nécessaire d’organiser un panel de ce genre afin d’amener la jeunesse à  prendre conscience des réalités actuelles ». Elle ajoutera que « le modernisme ne doit pas être une raison pour faire fi de nos traditions qui nous définis en tant malien ». Modibo Kamissoko, chef du projet CRAC, quant à  lui dira que le but poursuivi à  travers les activités du CRAC est de sensibiliser la jeunesse sur la citoyenneté afin qu’elle soit capable de relever le défi du Mali de demain.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut