Politique › Politique Nationale

Parena- Rentrée politique: Tiébilé Dramé fustige le pouvoir en place

Annoncée il y’a plusieurs semaines déjà , la rentrée politique du Parti pour la renaissance nationale (Parena) a effectivement eu lieu ce samedi 20 février au palais de la culture Amadou Hampaté Ba de Bamako. Il faut le dire, les militants du parti venus de toutes les communes du district ainsi que des régions du Mali ont pris d’assaut ce premier grand événement de l’année 2016 du parti du bélier blanc. Plusieurs grandes personnalités de l’échiquier politique malienne étaient également présents notamment les responsables de l’opposition. Tous ont tenu à  témoigner leur soutien à  Tiébilé Dramé, président du Parena. Comme il a pour habitude de faire, Tiébilé Dramé après avoir rappelé la situation critique dans laquelle se trouve notre pays, suites aux attaques répétées des rebelles, il dira que « le président de la république n’a pas de projet, ni de plan encore moins de stratégie pour sortir le Mali dans l’impasse dans lequel il se trouve notamment celle de la crise du nord ». Il relativisera ensuite en indiquant que  » je n’ai pas dis que le président de la république n’aime pas le Mali, je dis tout simplement que ceux qui sont en charge de conduire le pays ont montré leur incapacité à  répondre aux attentes des maliens », a-t-il lancé. Quant à  la concertation nationale, Tiébilé Dramé s’est prononcé en ces termes: « nous devons imposer les concertations nationales sans lesquelles le Mali va droit au mûre ». Il terminera son allocution par le chant de l’hymne national repris en C’œur par l’assistance.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut