Culture › Actualités Culture

Monument Al Farouk: AUDEX pour la construction

El Farouk est le génie protecteur de Tombouctou…C’est un cavalier blanc, habillé de boubou blanc, de babouches blanches, de litham blanc et qui conduit toujours un cheval blanc avec un grelot au son lugubre et grave. Il n’apparaissait que très tard dans la nuit, de minuit jusqu’au premier appel à  la prière de l’aube. Pendant ses heures de parade dans les ruelles vides de monde, il chasse les génies malfaisants et aussi toutes les personnes qui mènent une vie dissolue : voleurs, brigands et eux seuls entendent le son désagréable de son grelot qui les met en transe et les achève; les personnes moralement irréprochables au contraire l’effraient. La statue d’Al Farouk est donc commémorative de la légende de ce génie protecteur de Tombouctou. Malheureusement, ce monument, rappelons le a été détruit lors de la crise de 2012 par les djihadistes. D’autres mausolées inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO ont également été saccagés avant d’être reconstruite par l’organisation mondiale en charge de la culture. C’est dans cette même lancée que l’UNESCO en collaboration avec l’union européenne et plusieurs ambassades notamment celle de la France et de la Suisse avec l’accompagnement du ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme et l’Ordre des Architectes du Mali, a organisé en juin 2015, un concours national d’Architecture pour reconstruire ce monument et réaménager la place. Il faut rappeler que le projet s’inscrit dans le cadre de son programme de réhabilitation du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali. Le 20 septembre 2015, le jury du concours, présidé par feu Baba Alpha Ismail Cissé, ancien président de l’Ordre des Architectes du Mali, et de différentes personnalités du monde de la culture et de Tombouctou, réuni au Musée national de Bamako, a choisi comme lauréat, le projet proposé par le bureau d’architecture AUDEX. Le concours exigeait que les équipes postulantes soient pluridisciplinaires avec des architectes, artistes, plasticiens. Le lauréat a donc reçu des mains de Ramatoulaye N’Diaye Diallo, ministre de la culture de l’artisanat et du tourisme. Un chèque de deux millions de Fcfa . Les quatre lauréats sont AUDEX (premier prix) CEAU-N’BO (deuxième prix), ASTRAL (troisième prix), et ASA-SARL AH CONCEPT (quatrième prix).

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut