Politique › Politique Nationale

L’armée malienne recrute pour sa futur force aérienne

Le Mali, dans le but de renforcer son dispositf militaire a signé le 15 juin dernier avec l’avionneur brésilien «Â Embraer » un contrat concernant la vente et la livraison de six avions combats légers et d’attaques au sol, «Â A-29 Tucano ». La première prise de vol des A-29 Tucano remonte aux années 80. En prélude à  l’arrivée de ses avions, l’armée l’air procède à  des recrutements dans les métiers de la protection défense, de la maintenance aéronautique et des systèmes d’information et de communication (SIC) pour les sous-officiers techniciens. s’y ajoutent le recrutement à  partir du niveau Bac, de pilotes et navigateurs. l’avionneur brésilien fournira du soutien logistique et assurera la formation des pilotes et des mécaniciens maliens. De l’avis d’un spécialiste de l’armée de l’air, le A 29 super Tucano, bien qu’il ne soit en rien comparable aux aéronefs militaires de certains pays occidentaux, peut emporter un armement sophistiqué et adapté à  son utilisation. Il peut atteindre une vitesse avoisinant les 600km/h grâce à  un turbopropulseur, Il peut être armé de deux mitrailleuses 12,7 mm et dispose de cinq pylônes sous les ailes lui permettant d’emporter un canon de 20mm, des nacelles lance-roquette ou bien encore des bombes. Le déploiement de ces avions de combat facilitera les poursuites lancées contre les ennemis qui opèrent à  bord de pick-up, et permettra une destruction efficace des infrastructures terroristes : dépôt de carburant, munitions d’armes, entre autres. Par ailleurs, il peut également décoller et atterrir depuis des terrains sommaires (qui n’ont pas été prévu à  cet effet), ce peut s’avérer utile lors de certaines opérations. Les A-29 Tucano, qui équiperont prochainement les FAMAs, sont actuellement utilisés par une dizaine de forces aériennes à  travers le monde, qui n’ont pas forcément un budget conséquent, comme le Burkina-Faso, l’Equateur, la Colombie, ou le Sénégal. C’est un appareil très bien adapté à  la lutte anti-guérilla, aux attaques au sol, ou à  l’appui des troupes d’infanteries, comme c’est notamment le cas en Afghanistan o๠les A-29 sont parti prenante dans toutes les missions de reconnaissance et d’intervention.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut