Dossiers › Dossiers

Dakar : base de défense américaine pour l’Afrique de l’Ouest

Cet accord doit permettre de faciliter la présence de militaires américains dans le pays, pour notamment lutter contre « la menace terroriste » en Afrique de l’Ouest. Il a été signé par l’ambassadeur des Etats-Unis à  Dakar, James Zumwalt et le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, en présence du ministre sénégalais de la défense. Cependant, cet accord ne prévoit pas de base militaire au Sénégal, mais plutôt un accès permanent à  certaines zones stratégiques. C’’est-à -dire qu’en cas de menace terroriste ou de crise humanitaire, les Etats-Unis pourront positionner très rapidement de positionner leurs soldats pour que ces derniers interviennent dans la région. Le contenu exact du document n’a pas encore été révélé, mais il semblerait que l’aéroport militaire d’Ouakam, situé près de Dakar, et qui avait déjà  servi en 2014 de base régionale aux militaires américains mobilisés contre l’épidémie d’Ebola, soit très probablement concerné. Ce texte, qui conforte le Sénégal dans son rôle de centre logistique des opérations de Washington dans la région Ouest africaine, permettra aussi aux forces des deux pays de faire davantage d’entraà®nement en commun. Les deux parties ont par ailleurs expliqué qu’il s’agit d’un accord à  durée indéterminée, en précisant également que c’est la première fois qu’un tel contrat est signé entre les Etats-Unis et un pays africain.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut