International › Afrique

Hissène Habré condamné à la prison à vie

Hissène Habré reconnu coupable ce matin à Dakar de crimes contre l'humanité a été condamné à perpétuité

Le procès de l’ex-dictateur tchadien a abouti ce lundi 30 mai 2015 à un verdict historique. Il passera le reste de sa vie en prison pour « crimes contre l’humanité » commis pendant son règne.

Le tribunal spécial africain à Dakar a jugé ce lundi 30 mai 2016 Hissène Habré coupable de crimes contre l’humanité, crimes de guerre et viols. Ce verdict met terme à un procès inédit, un quart de siècle après la chute de l’ex-président tchadien. Il a été condamné à la prison à vie.

Coupable de viols

Hissène Habré a dirigé le Tchad de 1982 à 1990 avant d’être renversé par l’actuel président Idriss Déby Itno, et de se réfugier au Sénégal en décembre 1990. Arrêté le 30 juin 2013, il est jugé depuis le 20 juillet 2015 par les Chambres africaines extraordinaires (CAE), créées en vertu d’un accord entre le Sénégal et l’Union africaine (UA), qu’il récuse et devant lesquelles il refuse de s’exprimer ou de se défendre. Une commission d’enquête tchadienne estime le bilan de la répression sous Hissène Habré à quelque 40.000 morts.

Le procureur spécial, Mbacké Fall, avait réclamé la prison à perpétuité contre le président tchadien déchu, « véritable chef de service » de l’appareil de répression sous son régime, en particulier la Direction de la documentation et de la sécurité (DDS), la police politique. Hissène Habré est resté de marbre à l’énoncé de ce verdict, aussi silencieux que pendant les dix mois de procès devant un tribunal dont il a dit ne pas reconnaître la compétence.Au Tchad, des victimes présumées du régime Habré ont suivi le verdict en direct sur la télévision et la radio.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut