Société › Sciences & Technologies

Bientôt une 4ème licence ?

L'État malien pourrait donner son feu vert pour lancer le processus d'appel d'offres afin de recruter un opérateur pour la 4ème licence

Depuis février 2015, la période exclusive de non concurrence de la société de téléphonie Telecel a pris fin. Elle courrait en effet de février 2013, date d’obtention de la licence, à février 2016, soit 3 ans. Ce troisième opérateur, que les consommateurs n’en finissent plus d’attendre, pourrait voir arriver un nouveau concurrent, avant même d’avoir commencé ses activités. L’État malien est en effet désormais libre de lancer un nouvel appel d’offres pour une 4ème licence télécom. Selon M. Baba Konaté, conseiller technique au ministère de l’Économie numérique, de l’Information et de la Communication, le gouvernement a été informé de la situation de fin de garanties dont bénéficiait Telecel, et « nous attendons qu’il nous donne son feu vert pour lancer le processus d’appel d’offres afin de recruter un opérateur pour la 4ème licence ». Il se murmure que Moov serait intéressé ainsi que MTN, l’opérateur sud-africain, qui pourrait se positionner de nouveau après avoir renoncé en cours de processus lors de l’attribution de la licence numéro 3.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut