Société › Sciences & Technologies

Telecel Mali, qu’est ce qui bloque ?

Détenteur de la 3ème licence de téléphonie mobile, Telecel Mali n'a toujours pas démarré ses activités

Détenteur depuis plus de 3 ans de la 3ème licence de téléphonie mobile, Telecel Mali n’a toujours pas démarré ses activités. On évoque des raisons techniques et financières. En plus de l’image négative que renvoient ces rendez-vous manqués avec le public, ce retard implique aussi qu’avant même de commencer ses activités, la société peut déjà craindre l’arrivée de nouveaux concurrents, le délai de 3 ans avant de lancer une 4ème licence étant écoulé depuis février 2016.

Au niveau de l’État malien, on assure que la balle est dans le camp du 3ème opérateur. « Le démarrage des activités de Telecel Mali ne relève plus de notre ressort. Il a à sa disposition tous les moyens pour son fonctionnement, s’agissant bien sûr des fréquences et numéros qu’elle utilisera pour ses activités » indique Baba Konaté, conseiller technique chargé des télécommunications au ministère de l’Économie numérique et de la Communication. À la direction de Telecel, qui avait ouvert un bureau de représentation à Bamako, on n’a pas souhaité répondre à nos questions sur les raisons de ce retard, qui peuvent se trouver dans les difficultés qu’éprouve le promoteur, Appolinaire Compaoré, à mobiliser des fonds pour déployer son réseau. L’acquittement en 2013 des 55 milliards de la licence avait déjà connu un retard conséquent.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut