Économie › Agriculture & Élevage

Amélioration des statistiques agricoles : 550 motos pour les agents collecteurs de données.

Le département de l’Agriculture, à travers la cellule de planification et de statistique, a remis les clés de 550 motos à la disposition des directeurs régionaux d’agriculture

Le Mali à l’instar d’autres pays de la sous-région manque de statistiques fiables et actualisées qui permettent de planifier et évaluer les besoins nécessaires pour une prise de décision adéquate. Pour parer à cette situation, le département de l’agriculture, à travers la cellule de planification et de statistique, a remis les clés de 550 motos à la disposition des directeurs régionaux d’agriculture. C’était ce jeudi 11 août au centre d’apprentissage de Samanko dans la commune rurale du Mandé.

Fidèle à sa mission de contribuer au développement agricole du Mali, le département en charge de l’agriculture a élaboration et mis en exécution un plan de collecte de données des statistiques agricoles sur l’ensemble du territoire national. Pour  se faire, un recensement général agricole devant mobiliser 200 mille agents et 1000 motos tout terrain pour un coût global de 8 milliards de F CFA, est attendu sur toute l’entendue du territoire. C’est en prélude à cette opération statistique de grande envergure nationale que le département a remis ce premier lot de 550 motos aux  collecteurs de données de l’enquête agricole de conjoncture (EAC) du secteur agricole. A travers ce geste d’une  importance capitale que le ministre Kassoum Denon et son staff viennent contribuer de façon efficiente à la réussite de la campagne agricole mais aussi à l’initiative présidentielle de faire de notre pays une puissance agricole avec des données statistiques fiables et actualisées. « L’EAC instituée dans notre pays depuis les années 1970 dans le cadre de l’amélioration des statistiques agricoles devra au terme de cette opération, déboucher sur la mise en place d’un dispositif permanent de statistiques agricole au Mali », explique le ministre Kassoum Denon. Pour le ministre, cette remise de motos, est une étape majeure du processus d’amélioration des statistiques agricoles en réponse à la dernière revue du schéma directeur de la statistique qui a fortement recommandé l’amélioration des statistiques sectorielles par le renforcement des capacités des services de production de statistique en les dotant de moyens matériels et logistiques conséquents pour l’atteinte des objectifs de statistiques fiables, complètes et actualisées.

Le fonctionnement de ce dispositif qui permet d’alimenter le système d’information agricole est bâti autour d’agents répartis à l’intérieur des régions, des cercles, des communes et des villages. L’immense étendue du territoire national et le nombre élevé d’exploitations agricoles, plus de 800 000, imposent un système d’échantillonnage tel que chaque agent doit couvrir au moins 30 exploitations et visiter toutes les parcelles détenues par ces exploitations pour un niveau de représentativité satisfaisant. « Au regard de la disposition spatiale des parcelles qui sont aussi distantes les unes des autres, de la modicité des moyens de tous les ordres au niveau des services pourvoyeurs de statistiques et au regard de la nécessité de produire les statistiques en temps réel pour les différents besoins de planification et de gestion dans le secteur, le problème de la mobilité des agents collecteurs de données statistiques se pose avec acuité », a souligné le Ministre Dénon.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut