› Politique

GATIA et HCUA en conclave à Bamako

La CMA, se réunit en conclave avec le GATIA, à Bamako, ce vendredi 12 août 2016

Sur invitation du Haut Représentant du Président de la République pour la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, Mahamadou Diagouraga, les leaders du GATIA, membre de la Plateforme, et du HCUA, principal groupe armé de la CMA, sont en conclave à Bamako ce vendredi 12 août 2016.

L’objectif des autorités maliennes, à l’origine de cette rencontre, est de mettre fin aux violents combats qui opposent les deux groupes armés dans la région de Kidal, pour son contrôle. En toile de fond, ce sont les communautés Ifoghas et Imghads qui s’affrontent, étant respectivement majoritaires au sein du HCUA et du GATIA. Les derniers reprochent aux premiers de vouloir conserver une main mise sur les autres communautés, pourtant majoritaires dans la région.

Les deux groupes se sont mutuellement accusés d’avoir rompu le cessez-le-feu en vigueur, et ce malgré l’accord d’Anéfis scellé en mai, et plus récemment l’Entente de Niamey, qui prévoyait pourtant un partage des responsabilités au niveau de la gestion de la ville et de la région de Kidal. Mais pour beaucoup d’observateurs, les combats récurrents visent, pour l’un et l’autre, à s’assurer le contrôle des lucratives routes du trafic de drogue.

Le Haut Représentant, le Général de police Mahamadou Diagouraga, ancien patron des services secrets maliens (SE), et ex-ambassadeur en Mauritanie, connaît bien les différents acteurs pour avoir déjà été en charge de la mise en œuvre de l’accord d’Alger 2006. Il a aujourd’hui la lourde tâche de relancer un processus mis à mal par le manque d’engagement des parties.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut