Politique › Sécurité & Terrorisme

Centre du Mali : un notable enlevé à Boni et le poste de sécurité de San attaqué

Les régions de Mopti et de Ségou ont de nouveau été le théâtre d’attaques de groupes armés vendredi 2 septembre. Profitant de l’absence des FAMA, une trentaine d’hommes qui semble appartenir à un mouvement à caractère ethnique peul, a occupé la ville de Boni pendant trois heures. « Ils ont fait leur entrée dans la ville à 15 heures avant de se retirer vers 18 heures. Pour l’instant, on ne déplore aucune victime, mais les assaillants ont pris en otage un notable », expliquent nos sources.

Au même moment, le poste de sécurité de la ville de San a été attaqué par un autre groupe. Là également, il y a eu plus de peur que de mal. « Il n’y avait aucun gendarme sur place », affirment une source sécuritaire. La localité a d’ailleurs déjà connu une attaque armée qui avait ciblée une position des forces armées maliennes. Selon certains observateurs, il s’agit de mouvements qui veulent se faire entendre afin d’être intégrés dans le processus de DDR. D’autres soutiennent que ce sont des groupes terroristes à la solde d’Iyad Ag Ghaly, qui cherchent à semer le désordre au centre du pays. « Ils posent des actes et les attribuent aux Peuls », indique-t-on.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut