Société › Faits Divers

Tombouctou : Découverte d’une cache d’armes et de munitions

En plein centre-ville, dans le quartier de Badjindé, un important arsenal de guerre a été saisi. Les enquêtes, menées par la gendarmerie, se poursuivent pour en savoir davantage.

C’est après avoir été informé par un individu que les forces de l’ordre et de sécurité ont commencé des opérations de fouille, le 30 août dernier. C’est le 2 septembre que les armes et les munitions ont été découvertes. Hier, mercredi 7 septembre, le commandant Siaka Diakité a donné une conférence de presse pour présenter le matériel de guerre saisi. Selon lui, il s’agit de cartouches de 12,7 mm, 14-5, de grenades défensives et offensives, d’obus de mortiers 60 et 80. D’autres équipements, les gilets pare-balles, des uniformes étaient également sur place.

Cet impressionnant matériel de guerre a été découvert en plein centre-ville, dans le quartier de Badjindé. Le propriétaire de la maison où les armes ont été découvertes serait en fuite. À Tombouctou, il se murmure qu’il s’agirait d’anciens membres du Mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO), qui était basé principalement à Gao pendant l’occupation des trois régions du Mali, avant d’être mise en déroute par l’intervention militaire française en 2013.

Le commandant a surtout salué la « coopération » de la population qui a compris qu’elle peut jouer un rôle important dans la lutte que le pays mène au terrorisme, selon un confrère de la radio Jamana joint par téléphone. Les enquêtes se poursuivent, a ajouté le commandant. Interrogé, Souleymane Maïga, de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), a fait savoir qu’il est au courant qu’il y a eu des opérations de fouille à Tombouctou, mais ne peut pour le moment faire aucun commentaire. Car, a-t-il dit, les résultats de la fouille ne lui ont pas encore été officiellement communiqués.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut