Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

« Un appel de nuit »: BlonBa rend hommage à Moussa Konaté

Dans une pièce de théâtre qui dure environ une heure, Patrick Le Mauff, metteur en scène rend hommage à l’écrivain Moussa Konaté décédé il y’a trois ans.

La compagnie BlonBa a rendu hommage ce vendredi à Moussa Konaté, auteur Malien décédé il y’a trois ans, à travers une pièce de théâtre intitulée « Un appel de nuit ». Patrick Le Mauff, ex-directeur du festival de Limoges et metteur en scène de la pièce, a respecté une promesse faite au défunt avant sa mort. Réalisée par quatre auteurs maliens connus au niveau national et international, la pièce relate l’histoire d’une famille malienne vivant en France. Michel Sangaré dans le rôle du chef de famille et Djara Sanogo son épouse sont confrontés font face au caractère difficile de leurs deux enfants Doulaye et Alima dont les rôles ont été respectivement joués par Amadoune Kassongé et Maimouna Doumbia.

Licencié pour incapacité à travailler parce que devenu vieux, Michel Sangaré après maintes réflexions décide de retourner au pays. Si sa femme approuve la décision de son époux, les enfants quant à eux souhaitent rester en France. Le rapport entre Alima et son père qui était déjà difficile finit par s’aggraver. Enfant rebelle, Alima devient intraitable et s’oppose à toute idée de retour au pays. Alors commence une longue conversation téléphonique entre Alima et Doulaye devenu l’unique confident de sa sœur.

Pour Amadoune Kassongue, cette pièce est très profonde parce qu’elle permet de voir de l’intérieur les réalités difficiles d’une famille malienne à l’étranger. Et à l’acteur d’ajouter que la pièce véhicule un message qui s’adresse aux Maliens vivant au pays et à ceux vivants à l’étranger. « Il faut que nos enfants nés à l’étranger acceptent de venir voir, connaître et apprendre nos valeurs africaines », estime-t-il.

Après 18 ans, les fondateurs de la compagnie BlonBa notamment Alioune Infra N’Diaye, dramaturge rendent hommage à Moussa Konate qui sans nul doute serait fier de cette pièce de théâtre, pense un spectateur.

Il a fallu un mois et quelques jours aux organisateurs pour réaliser cette pièce théâtrale. Elle est peut être partie pour devenir un chef d’œuvre dans le monde du théâtral Malien.

3 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

  1. Fière de toi Tonton Moussa. tu es parti trop tôt mais tes oeuvres restent. j’espère qu’il y aura quelques représentations en france…

À LA UNE
Retour en haut