Économie › Industrie & Services

Les berges de Bamako

Dans son soucis de récupération et de protection des servitudes du fleuve Niger, l’État du Mali a initié un projet d’aménagement des berges de Bamako.

Ce projet d’une valeur de 259 milliards de francs CFA dont les travaux sont repartis sur 2 phases, fait partie des 34 protocoles d’accord qui ont été conclus entre la Chine et le Mali durant le passage du président Ibrahim Boubacar Keïta au Forum économique d’été de Tianjin, tenu du 9 au 13 septembre 2014 en Chine. Le projet concerne la section de la zone urbaine de Bamako du fleuve Niger pour une longueur totale de 22 kilomètres située entre Kalabanbougou et Sotuba. L’objectif principal du projet est d’assainir l’environnement du fleuve Niger dans le district de Bamako dans une perspective de renforcement des capacités de protection contre les inondations et de promotion de son développement économique.

À ce jour, après validation par le Conseil d’administration de l’Agence du bassin du fleuve Niger (ABFN) en février 2016 de l’étude réalisée par l’entreprise China Communication Construction Company, l’avant projet détaillé est attendu pendant que des bureaux d’études sont en train d’être consultés pour réaliser l’étude d’impact environnemental et social qui demeure une étape  cruciale pour ce projet, explique le directeur général adjoint de l’ABFN, Moussa Diamoye.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut