Société › Sciences & Technologies

BlackBerry c’est fini, pour les smartphones

C’est enfin officiel, John Chen le PDG de Blackberry vient d’annoncer que sa société ne fabriquera plus de Smartphones. Le géant canadien va concentrer ses efforts dans le domaine du logiciel.

L’ancien leader du marché des smartphones, le canadien BlackBerry, a annoncé mercredi 28 septembre, l’arrêt de la fabrication de ses téléphones et annoncé qu’il confiera cette tâche à un sous-traitant indonésien. L’entreprise a conclu un accord de coentreprise avec PT Tiphone Mobile, une société indonésienne, pour la fabrication des appareils en Indonésie. « Cette coentreprise n’est qu’une des nombreuses étapes attendues pour permettre la réussite de notre stratégie de mise sous licence de nos logiciels » a assuré son directeur général.

Selon le cabinet Gartner, BlackBerry ne représenterait que 0,1% des parts de marché dans le domaine. Depuis plusieurs années l’entreprise n’a cessé de perdre des clients, ses produits étant dépassés par ceux proposant un écran tactile. Au deuxième trimestre 2016, la firme canadienne accusait des pertes se montant à 372 millions de dollars alors que l’an dernier à la même période, elle enregistrait un gain de 52 millions de dollars.  « La société projette de mettre fin à tout le développement de matériel en interne et va sous-traiter cette tâche à des partenaires », a ainsi annoncé, John Chen, le PDG de BlackBerry, dans un communiqué.

Rappelons que le 1er « smartphone » portant le nom de Blacckberry est sorti en 2001 et qu’au fil des ans, les appareils de la marque étaient devenus les objets fétiches et à la mode des cadres branchés et des hommes politiques… dont Barack OBAMA mais aussi du monde people grâce à son passage dans la série télévisée « Gossip Girl ». Il a fallu attendre 2011, pour voir l’Iphone supplanter BlackBerry dans le cœur des américains avant que ne s’ensuive une descente aux enfers malgré la sortie en 2013 du BlackBerry Z10 , car IOS et android s’étaient déjà considérablement implanté déjà dans le marché.

Ainsi donc, le pionnier du smartphone, devenu dans ce segment un acteur secondaire, tente depuis trois ans de recentrer ses activités dans la fourniture de logiciels et de services aux entreprises et aux gouvernements.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut