Politique › Défense

2 hélicoptères de transport Super Puma pour les FAMAs

L’armée malienne continue sa restructuration. Elle a fait l’acquisition endébut de semaine de ses tout premier hélicoptères de transport de troupes. Cette action s’inscrit dans un vaste programme pour redynamiser la force de frappe des troupes maliennes.

Après que le royaume des Pays-Bas ait décidé de retirer ses sept hélicoptères de la mission Onusienne au Mali début 2017, l’État malien vient d’acquérir deux hélicoptères de transport de troupes. Le premier de ce lot a été présenté lundi dernier au ministre de la Défense et des anciens combattants, Abdoulaye Idrissa Maiga à la base 101 de Sénou. Le Super Puma S 332, cet hélicoptère de fabrication française, est idéal pour le transport de la logistique et des troupes.

Ces achats s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la loi d’orientation et de programmation militaire adoptée par le conseil supérieur de Défense nationale en août dernier. Ce méga projet s’étalera sur cinq ans et visera trois pôles : le recrutement de 10.000 soldats pour un coût de 42 milliards de FCFA, les achats de matériels à hauteur de 175 milliards de FCFA pour l’armée de l’air et l’amélioration du soutien logistique. Toutes ces mesures, dont la concrétisation vient de débuter, devraient mettre fin aux rumeurs sur le manque d’équipements des troupes armées maliennes.

À la demande des FAMAs, les instructeurs de la mission d’entrainement de l’UE se rendront à Kati d’octobre à décembre afin de dispenser des formations à près de 350 membres du corps militaire malien.

Le vice-ministre russe des affaires étrangères à affirmé la semaine dernière la volonté de son pays d’apporter son appui au Mali. Une coopération militaire qui devrait porter sur la livraison d’hélicoptères de combats, de véhicules blindés et d’autres équipements qui viendront étoffer l’arsenal malien.

 

1 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut