Société › Justice

Procès Sanogo : l’audience renvoyée à la session de 2017

Après plusieurs suspensions, le procès Sanogo a finalement été reporté à la session prochaine des assises. La Cour a rejeté la demande de liberté provisoire des accusés et à ordonner une nouvelle expertise médicale des corps des victimes dans l’affaire dite des bérets rouges.

C’est officiel la cour d’assise en transport à Sikasso dans le cadre du procès Sanogo a renvoyé l’audience à la session prochaine des assises dont la date n’est pour l’instant pas connue. La cour a également rejeté la demande de liberté provisoire de la défense.

En d’autres termes, le général Haya Sanogo et les 17 autres accusés restent en prison en attendant l’annonce de la nouvelle date des assises. Selon Me Abdoulaye Sidibé, avocat à la cour, le délai minimum est entre 3 ou 4 mois pouvant aller jusqu’à 6 mois.

En attendant, la cour a ordonné une nouvelle expertise médicale au laboratoire Mérieux de Bamako dans un délai de 45 jours afin d’identifier à nouveau le corps des 21 bérets rouges. On rappelle que c’est la seule exception de procédure qui a été retenue par la cour sur les quatre soulevées par la défense.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut