International › Monde

Aboutrika, la légende du football, considéré comme terroriste dans son pays

L’ancienne gloire du football égyptien et africain a été placé sur une liste de terroriste par un tribunal du Caire. Ces liens avec la confrérie des frères musulmans considérés comme groupe terroriste lui valent cette place sur cette liste peu glorieuse.

Mohamed Aboutrika est accusé d’avoir apporté un soutien financier aux frères musulmans. En 2012, il avait publiquement apporté son soutient à Mohamed Morsi ; ancien président du pays aujourd’hui en prison et membre de la confrérie. Selon une loi anti-terroriste adoptée en 2015 par le pouvoir d’Abdel Fattah al-Sissi, les personnes qualifiées de « terroristes » sont frappées d’une interdiction de quitter le territoire, leur passeport leur est retiré et leurs avoirs gelés.

L’avocat de l’ancien joueur estime que la décision du tribunal est contraire à la loi puisque son client « ne fait l’objet d’aucune condamnation, et qu’aucun chef d’accusation ne lui a été formellement notifié ».

Il entend donc entreprendre une action en justice pour éviter de fâcheuses conséquences au « Saint », surnom donné par les Égyptiens à Aboutrika. « Nous allons faire appel de cette décision devant la Cour de cassation, s’il est inscrit sur la liste il y aura des conséquences légales notamment l’interdiction de voyager ».

Une icône dans la tourmente

Aboutrika retraité en 2013 se retrouve depuis deux ans dans l’œil du cyclone. Le joueur à l’impressionnant palmarès (deux CAN, sept championnats, cinq ligues des champions, deux titres de meilleur joueur du continent africain), a vu en 2015, ses avoirs gelés, certains de ses biens confisqués, dont une agence de voyage. Personnalité très appréciée par les Égyptiens, la décision avait à l’époque suscitée beaucoup d’émoi auprès de la population. « Vous pouvez saisir de l’argent, saisir ce que vous voulez, mais je ne quitterai jamais ce pays je continuerai d’y travailler » tweetait-il à l’époque. Plusieurs autres anciennes gloires du pays dont Hossam Mido ont apporté leur soutien à Aboutrika.

 

2 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut