Sport › Football

Le Mali éliminé, l’Egypte première

 

Le Mali est éliminé de la CAN. Les Aigles devaient absolument gagner leur match face à l’Ouganda pour espérer une qualification, ils n’ont pu faire mieux que match nul 1-1.

Le miracle n’a pas eu lieu. Le Mali avait encore une dernière chance, infinitésimale certes mais de quoi espérer. Pour cela il fallait une victoire malienne conjuguée à une défaite de l’Egypte dans le match qui l’opposait au Ghana déjà qualifié. Peine perdue, le Mali n’a même pas pu remplir sa part du boulot à savoir gagner. Et la pelouse gorgée d’eau d’Oyem, à la limite impraticable, n’a pas facilité les affaires des Aigles. Les joueurs ont du s’accommoder avec les énormes flaques d’eaux, et les premières ont été tout sauf aisées.

C’est le Mali qui se crée la première occasion, à la 7ème minute de jeu, sur une tête de Wague, Marega se trouve en bonne position mais sa frappe touche le petit filet des buts gardé par le gardien ougandais. Une dizaine de minutes plus tard, Wague, encore, gagne son duel de la tête, mais le ballon s’envole au-dessus. A la 34e, sur une belle passe de Bissouma, le capitaine des Aigles Yacouba Sylla contrôle et envoie une frappe dangereuse qui n’est malheureusement pas cadré. L’ouganda aurait pu avoir une bonne occasion, si la conduite de balle de son attaquant Kizito n’était pas alterée par l’eau alors qu’il se présentait pour un face à face avec le gardien malien.

En seconde période, l’eau s’est dissipé un petit peu du terrain, mais le jeu n’en a pas gagné en intensité. Kalifa Coulibaly entré en jeu pour les Maliens arrivait à placer une tête qui était capté par le gardien ougandais à la 58ème. Mais à force de vendanger, les Aigles allait se faire punir. Tout d’abord à la 68ème , les Cranes ougandais pensaient ouvrir le score mais le but était logiquement refusé pour une position de hors-jeu. Ce ne fut que partie remise. Deux minutes plus tard, Farouk Miya d’un pointu envoyait un coup de canon qui se logeait directement dans les buts de Sissoko et donnait l’avantage à l’Ouganda. Les espoirs maliens étaient douchés. Mais quatre minutes après l’ouverture du score, le Mali obtenait un coup-franc aux 30 mètres. Yves Bissouma le catapultait dans la lucarne ougandaise d’une merveille de frappe. Le Mali aurait même pu s’imposer à la fin si la reprise à bout portant de Yattabaré ne filait pas au-dessus de la cage. Finalement le Mali sort de la compétition sans aucune victoire.

Même s’il avait marqué, le but aurait été inutile puisque l’Egypte a battu le Ghana 1-0 grâce à un magnifique coup franc de Salah. Les Egyptiens terminent en tête du groupe, le Ghana en plus de perdre sa première place perd aussi son capitaine Gyan, sortit sur blessure.

 

2 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut