› Non classé

Fret international, compétence et confiance

En matière de logistique internationale, l’offre s’est considérablement professionnalisée.

Acheminer des biens, du matériel ou de l’équipement à des centaines ou des milliers de kilomètres sur le territoire national ou à l’étranger ne s’improvise pas. Cela requiert la compétence de sociétés spécialisées dans ce type de transport sur des longues distances, qu’il soit routier, aérien ou maritime. Au Mali, avec la présence de personnel étranger travaillant pour les ONG, les ambassades et depuis 2013 pour les missions de paix (MINUSMA, MISAHEL, etc.), le secteur du transport à dimension mondial est devenu un créneau porteur, à l’instar des déménagements internationaux, qui se développe et se professionnalise. « C’est un secteur porteur et très concurrentiel », explique ce transitaire de la place. « Nous acheminons tout le mobilier ou le matériel pour ce type de client, et assurons de bout en bout de la chaîne l’acheminement des biens à bon port, par la route ou par l’aérien. Nous facilitons toutes les démarches douanières et nous négocions le meilleur tarif pour rester compétitif », poursuit-il.

Si de nombreux acteurs proposent ces services de transport et logistique, à l’import comme à l’export, le marché spécifique de l’acheminement des envois diplomatiques des ambassades, des paquets souvent très sensibles qui demandent des mesures spéciales, fait appel à des prestataires de confiance, comme l’explique Douga, transitaire chez Express Handling Services. « Ce type d’envoi se fait généralement par fret aérien en import/export. Les formalités sont simplifiées, il n’y a pas de droits et taxes à payer et ces colis ne peuvent être stockés. Ce sont des paquets scellés qui ne sont pas fouillés ni scannés. Il y a une relation de confiance entre l’ambassade et le prestataire qui assure une livraison dédiée à bon port ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut