Politique › G5 Sahel

Le général Didier Dacko à la tête de la force du G5 Sahel

Photo : aBamako.com

Le général de division Didier Dacko, chef d’état-major général des armées du Mali, a été nommé mercredi commandant de la Force conjointe du G5 Sahel en gestation, a-t-on appris de source officielle.

Il est remplacé à son poste par le général de brigade M’Bemba Moussa Kéita, indique un communiqué publié à l’issue du Conseil des ministres présidé par le président malien Ibrahim Boubacar Kéita.

La création d’une force conjointe pour le groupe G5 Sahel, de 10.000 hommes provenant des pays membres (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), constitue une des priorités de cette organisation.

Pour le déploiement de cette force, l’Union européenne a accordé au G5 Sahel 50 millions d’euros.

Le général Dacko est considéré par la population malienne comme « un homme pétri d’expériences », qui a acquis une réputation de meneur de troupes et de guerrier intrépide sur plusieurs fronts militaires au Mali, notamment en 2012 durant la crise du nord et dans la libération des villes occupés par l’ennemi.

Le général Dacko avait été nommé au poste de chef d’état-major général des armées le 29 juin 2016, en remplacement du général Mahamane Touré parti à la retraite.

1 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut