International › Francophonie

8e jeux de la francophonie: Une édition globalement réussie

Les 8e jeux de la francophonie se sont achevés dimanche à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, au cours d’une cérémonie qui a réuni plusieurs milliers de personnes dans l’enceinte du village des athlètes et artistes.

Après 9 jours de festivités sportives et culturelles, les 8e Jeux de la Francophonie d’Abidjan ont refermé leurs portes dimanche 30 juillet. L’événement sportif a réuni près de 4.000 athlètes et artistes francophones de 53 pays dans la capitale économique ivoirienne.

En termes de bilan le Mali tire son épingle du jeu de cette 8e édition et plusieurs enseignements sont à tirer sur la participation malienne dans le domaine culturel. Le Mali a participé dans 7 disciplines culturelles : la chanson, le conte, la photographie, la sculpture, la peinture, la création, numérique, les marionnettes géantes, la littérature.

Dans les différentes épreuves, les artistes maliens se sont bien défendus. Certains ont gagnés des médailles, d’autres se sont qualifiés jusqu’aux demi-finales. Ainsi en création numérique, Boubacar Bablé Draba, a décroché la médaille d’argent. Les marionnettes géantes de la compagnie « Nama » de Yacouba Magassouba et ses compagnons ont remporté la médaille de bronze. Djénéba Danté a remporté la médaille d’or du 400 mètres. L’athlète Kinifi Keita a reçu une médaille d’argent en javelot. Mahamane Sacko a remporté une médaille en bronze en athlétisme. Mamadou chérif  à lui aussi obrenu une médaille en bronze, en judo, Ousmane Diallo, a reçu une médaille en bronze et les Aiglonnets  en football remportent une médaille en bronze.

Pour l’ensemble de la participation malienne aux jeux, le Mali a reçu 7 médailles et se classe 6e pays africains et 15e pays francophone. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les artistes maliens effectue leur meilleur performance depuis le début des jeux en 1989 au Maroc, car depuis l’édition de 89, le Mali n’avait jamais rafflé plus de deux médailles, c’est désormais chose faite pour cette 8e édition.

Les jeux de la Francophonie, qui ont lieu tous les quatre ans, combinent des épreuves sportives et des concours culturels, ouverts aux 18-35 ans. Ils visent à promouvoir les talents de la jeunesse francophone.

La cérémonie de clôture a duré deux heures et s’est achevée par un lancer de feux d’artifices.

Après le passage de quelques artistes ivoiriens, les organisateurs ont offert une fresque géante réunissant plusieurs centaines d’artistes dirigés par le chorégraphe ivoirien Georges Momboye.

La cérémonie a été aussi marquée par le défilé des délégations des 53 pays participants.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut