› Non classé

3 casques bleus du Bangladesh tués ce dimanche

C’est l’explosion d’un engin explosif quia causé la mort des trois Casques bleus de l’ONU au Mali dans la matinée du dimanche. L’attaque s’est produite contre leur convoi sur l’axe Anefis-Gao, dans le nord du pays. La MINUSMA a anoncé dans un communiqué un «premier bilan» de trois morts et cinq blessés graves dans cette attaque lancée vers 7h. L’armée bangladaise a confirmé ce bilan dans un communiqué, ajoutant que son contingent au sein de la force de l’ONU avait repoussé une autre attaque samedi. La force onusienne avait déjà été endeuillée début septembre par la mort de deux Casques bleux dans une attaque similaire contre un convoi logistique. Koen Davids, numéro deux de la Minusma, a condamné l’attaque, réitérant «avec force l’engagement de la Minusma auprès du gouvernement du Mali et des mouvements signataires dans leurs efforts de mise en oeuvre de l’accord de paix» de 2015.

Déployée depuis juillet 2013, la Minusma est la mission de maintien de la paix de l’ONU la plus coûteuse en vies humaines depuis la Somalie (1993-1995), avec plus de 80 Casques bleus tués en opération.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut