Sport › Football

Ligue des champions : les chocs Real-PSG et Chelsea-Barcelone en huitième

Le PSG aura fort à faire face l'ogre madrilène.

Toute l’Europe du football avait les yeux tournés vers Nyon en Suisse, pour le tirage des huitièmes de finale de la ligue des champions. L’ancien international espagnol, Xabi Alanso, a eu la main lourde pour le Paris Saint-Germain, qui a hérité du Real de Madrid. Les matchs allers se joueront les 13/14 et 20/21 février et la manche retour sera pour le 6/7 et 13/14 mars 2018.

C’était le pire adversaire possible pour le Paris Saint-Germain. La destinée européenne du club de la capitale française passera au révélateur madrilène dès les huitièmes de finale. « Si on veut aller le plus loin possible, il faudra en passer par toutes les équipes. C’est la Ligue des champions, grand match, grand rendez-vous, il faudra être présent, c’est tout », confiait le gardien du PSG, Alphonse Aréola en marge du tirage. Lui et ses coéquipiers devront, donc, au-delà des mots confirmer sur le terrain leur nouveau statut d’équipe à craindre en Europe. La tâche s’annonce déjà ardue, face au double tenant du trophée, emmené par le quintuple Ballon d’Or et par ailleurs meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des champions (113 buts), Cristiano Ronaldo. Les deux équipes s’étaient déjà affrontées il y’a deux ans (2015) lors de la phase de poule et se sont les Madrilènes qui s’étaient imposés au retour (1-0) après avoir fait nul à l’aller au Parc des Princes (0-0).

Barcelone-Chelsea : chaudes retrouvailles

Un des classiques de ces dernières années. Les Catalans du FC Barcelone vont recroiser les Londoniens de Chelsea FC. « Ni le PSG, ni Barcelone, ne veulent tomber sur Chelsea », avait assuré l’entraîneur des Blues, Antonio Conte, quelques jours avant le tirage. Son équipe devra pour son retour en Ligue des champions (une saison manquée) contenir les assauts des Messi et autre Suarez pour espérer atteindre les quarts de finale. Les deux équipes se sont déjà rencontrées plusieurs fois. Avantage pour l’heure à Chelsea qui a gagné trois matchs contre deux pour son adversaire, et cinq matchs nuls.

Tottenham-Juventus Turin : Buffon VS Kane

La meilleure équipe de la phase de poule Tottenham (cinq victoires, un nul) aurait pu espérer meilleur tirage, après sa première place dans un groupe très difficile (Real Madrid- Borussia Dortmund). Mais les Spurs (surnom de Tottenham) auront face à eux une opposition de taille face au finaliste de la saison dernière, la Juventus de Turin. Ces deux rencontres seront l’occasion d’assister à un duel entre l’un des meilleurs gardiens au monde, Gianluigi Buffon et le serial-buteur anglais Harry Kane.

City épargné

Le F.C. Bale peut trembler. Après avoir rencontré Manchester United lors de la phase de groupe, les Bâlois vont de nouveau retourner à Manchester, pour cette fois-ci, affronter le peuple bleu de Manchester City. Face au leader invaincu de la Premier League, il faudra un véritable miracle au club suisse pour faire tomber les Citizens de Pep Guardiola. Attention tout de même pour City, puisque le FC Bâle a déjà réussi ces dernières années à faire tomber Chelsea et Manchester United.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut