› International

Etats-Unis : le numéro 2 du FBI quitte son poste

Le désormais ancien directeur adjoint du FBI a été plusieurs fois ciblé dans les tweets de Donald Trump.

Longtemps dans le collimateur du président américain Donald Trump, Andrew McCabe a été poussé vers la sortie ce lundi 29 janvier 2018. Il est, entre autres, soupçonné d’être proche des Démocrates.

Agé de 49 ans, le haut fonctionnaire de police quitte son poste avec effet immédiat, mais comme l’indique une source interne à l’agence, il restera jusqu’en mars 2018 sur le registre de la police fédérale comme employé.

Le désormais ancien directeur adjoint du FBI a été plusieurs fois ciblé dans les tweets de Donald Trump. Ce dernier ne digère pas l’enquête du FBI qui cherche à déterminer si son équipe de campagne s’est mise en connivence avec les Russes pour influencer les résultats de la présidentielle en 2016. Ainsi le patron de la Maison-Blanche avait déjà limogé lui-même le numéro 1 de la FBI, James Comey et a reproché publiquement à son ministre de la Justice, Jeff Sessions, de ne pas avoir chassé Andrew McCabe.
La Maison-Blanche a toutefois nié son implication dans le départ de M. McCabe. La porte-parole de l’exécutif, Sarah Sanders, a précisé lundi dans son point de presse que le président Donald Trump n’a joué aucun rôle dans cette décision.

Andrew McCabe a commencé sa carrière au FBI au bureau de terrain de New-York en 1996 dans les SWAT, une unité spéciale du FBI s’occupant des armes et des tactiques. Il a mené en 2012 l’arrestation d’Ahmed Abu Khattala suspecté d’implication dans l’attaque de Benghazi.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut