Personnalités › Interview

Niankoro Yeah Samaké : « Nous ne devons pas nous engager dans 5 nouvelles années d’aventure »

A l’issue de sa deuxième conférence nationale, le Parti pour l’Action  Civique et Patriotique (PACP) a investi le 24 février, à la maison des Ainés, son Président d’honneur, Niankoro Yeah Samaké, comme  candidat à l’élection présidentielle de 2018. L’ancien ambassadeur du Mali en Inde ne doute pas de sa force politique et a répondu aux questions de Journal du Mali.

Que vous inspire le fait d’avoir été investi comme candidat de votre parti à la présidentielle ?

Je mesure à leur juste valeur la confiance et l’estime que le Président du parti et tous les militants du PACP, et au-delà les Maliens et Maliennes, m’ont témoignées. Les attentes sont immenses, mais j’affirme que nous avons les ressources nécessaires ici, au Mali pour les relever. Notre pays n’est pas condamné à la fatalité. J’aurai l’occasion de partager ce message d’espoir avec nos compatriotes prochainement.

Par rapport à 2013, votre parti a-t-il pris du poids sur l’échiquier politique ?

Évidemment! Le Parti pour l’Action Civique et Patriotique (PACP) continue de croître et de s’implanter sur tout le territoire national. Lors des dernières élections de proximité, notre parti a pu étendre son maillage en qualité et en quantité. Cet effort d’implantation se poursuit et se renforcera dans les semaines à venir.

Quels sont les grands axes de votre projet de société ?

Permettez que je respecte le calendrier électoral. La campagne n’est pas officiellement lancée. D’ores et déjà, nous profitons de la précampagne pour mobiliser le peuple malien à participer pleinement à ces échéances capitales pour le devenir de notre nation. Le Mali est à la croisée des chemins, les marges de manœuvres se restreignent chaque jour. Nous devons donc faire le bon choix et ne pas nous engager dans 5 ans d’aventure, dans l’inconnu, avec les mêmes personnes, qui produiront certainement les mêmes résultats décevants. Le Mali a l’occasion unique de faire un choix capital, décisif, pour son futur. Nous pensons qu’il doit basé sur un leadership intègre, avec un homme ayant une haute idée de la notion de servir, avec un sens moral élevé. Le PACP incarne ces valeurs et s’emploiera à convaincre nos compatriotes de faire ce choix.

Envisagez-vous une coalition avec un autre parti ou regroupement ?

Je reste convaincu que seul aucun groupement ou parti ne peut nous sortir de la situation complexe de crise multidimensionnelle que vit notre pays. Le PACP jouera sa partition dans cette quête d’unité, à condition que le choix soit porté vers une véritable alternance, avec des leaders honnêtes, capables de tourner enfin la page d’une mauvaise gouvernance chronique, qui ne fait que retarder le décollage de notre pays vers l’émergence et le développement.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut