› Société

Période de fortes chaleurs : Quelques mesures impératives

La période de fraicheur n’est plus qu’un lointain souvenir. Le soleil ne fait pas de cadeau et les thermomètres s’affolent. Selon l’Agence malienne de météorologie, cette période va s’étendre jusqu’au mois de mai et promet de gros pics de chaleur. Quelles sont les mesures d’hygiène à observer pour traverser ce moment en tentant de garder un minimum de fraicheur, en particulier pour les personnes à risque élevé de maladies chroniques en général et d’hypertension en particulier ?

Selon Bacary Mangané, agent prévisionniste à l’Agence malienne de météorologie, il a été observé au cours des deux premières semaines de mars des maximales allant de 39 à 42 degrés sur Bamako et de 39 à 43 degrés sur le reste du territoire national. Il l’assure, ces températures pourraient baisser certains jours, mais peuvent aussi augmenter.

Pour faire face ces températures élevées, qui ont forcément un impact sur la santé, la population est appelée à adapter son hygiène de vie. « Il faut boire beaucoup d’eau, 3 à 4 litres par jour, et porter une attention particulière aux enfants et aux personnes âgées, parce que souvent les enfants n’ont pas la possibilité de demander de l’eau, même s’ils ont soif. C’est pareil pour les personnes âgées, à tout moment il faut leur donner à boire, même si elles ne le demandent pas », recommande Dr Mamadou Kouyaté, médecin généraliste au Centre Hospitalier Mère-Enfant Le Luxembourg.

Concernant les personnes malades, alitées ou à mobilité réduite, il est nécessaire de les mettre dans un endroit bien aéré afin d’éviter une forte déshydratation. Il est également décommandé de beaucoup marcher sous le soleil à certaines heures de la journée. « Vers midi et quatorze heures, il faut éviter les mouvements sous le soleil, sinon avoir un moyen de protection » indique Dr Kouyaté.

Le risque de maladies chroniques, d’hypertension et même d’AVC est plus élevé durant cette période, surtout chez les personnes âgées. Il faudra alors être attentif à certains détails et surtout ne pas oublier l’hydratation (eau de boisson, douche régulière, vaporisation, etc.). « Pour les hypertendus, ils sont appelés à mieux suivre leur régime, à prendre correctement leurs médicaments et à ne pas faire preuve d’inobservation dans leur traitement, parce que la tension est exposée à des complications en cette période de chaleur », explique le Dr Kouyaté.

Les prochaines pluies, selon les prévisions de l’Agence malienne de météorologie sont attendues au début du mois de mai. D’ici là, il faudra vivre avec les fortes chaleurs.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut