International › Monde

Algérie : au moins 257 morts dans le crash d’un avion militaire

Un avion de l’armée de l’air algérienne s’est écrasé ce mercredi à l’aéroport de Boufarik, près d’Alger. Selon un bilan provisoire, au moins 257 personnes ont péri dans la catastrophe.

Le drame dans le nord de l’Algérie. Un avion militaire algérien de transport s’est écrasé ce mercredi en milieu de matinée peu après son décollage près de la base aérienne de Boufarik, à une trentaine de kilomètres d’Alger.

Selon un bilan diffusé par le ministère algérien de la Défense,  257 personnes ont péri dans la catastrophe. Les victimes sont les dix membres d’équipage et 247 passagers, « dont la plupart sont des personnels de l’Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles », précisent les autorités, sans faire état d’éventuels survivants.

Selon une source militaire de l’AFP, l’avion est un Iliouchine IL-76, un appareil militaire de fabrication soviétique puis russe, capable de transporter environ 120 passagers. Il s’est écrasé dans un champ à proximité immédiate de la base.

Fumée noire                                                                         

Sur les images retransmises par la chaîne algérienne Ennahar TV, on voit une fumée noire s’élever aux abords d’une autoroute et une foule de badauds et de responsables de la sécurité se tenant dans un pré aux alentours du site du crash. On aperçoit l’arrière d’un appareil au-dessus d’oliviers et de la fumée et des flammes s’élèvent de l’avion accidenté.

Le chef d’État-major de l’Armée Nationale Populaire, Ahmed Gaïd Salah, s’est déplacé sur les lieux et a ordonné la désignation immédiate d’une commission d’enquête afin de déterminer les circonstances de l’accident. Il a en outre présenté ses « sincères condoléances » aux familles des victimes.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut