Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

« Les mystères de Tombouctou » : L’histoire fascinante de la cité

Publié aux Éditions La Sahélienne en novembre 2017, l’ouvrage « Les mystères de Tombouctou, la ville mystérieuse » sera officiellement présenté le 26 juin prochain à l’Institut français du Mali. Son auteur, Ali Ould Sidi, nous dévoile ici le contenu du livre, où il analyse la perception que les explorateurs avaient des mystères de la cité et vante sa spécificité de ville multiculturelle et exemple vivant de la diversité des expressions.

C’est en réponse à une promesse faite à la jeunesse malienne et aux voyageurs qui se posent la question de savoir ce que sont les mystères de Tombouctou qu’Ali Ould Sidi a écrit ce livre. Qui de mieux que ce natif de la ville des 333 saints, historien et chef de la mission culturelle de la ville durant 20 ans, pour répondre ? « Nous avons essayé d’apporter des éclaircissements sur l’aspect mythique et mystique de Tombouctou, aussi ville du savoir et cité universelle », dit Ali Ould Sidi. « Il fallait s’intéresser aux éléments qui ont prévalu à sa célébrité, notamment l’université, mais surtout au patrimoine tangible qui a abrité cette université, à savoir les mosquées de Sankoré, Djingareiber et Sidi Yahia, ainsi que les savants qui ont fait des miracles », ajoute t-il.

L’écrivain tente aussi d’évaluer dans cet ouvrage la contribution de Tombouctou au commerce international ainsi que son rôle millénaire de cité savante, pourvoyeuse de manuscrits considérés comme de véritables armes de pacification massive. « Jusqu’aux premières années de sécheresse, Tombouctou était un important centre d’échanges, car la ville n’était pas seulement une métropole religieuse, elle était aussi au centre d’un trafic économique important. Le commerce  et l’artisanat étaient florissants », écrit-il.

Le livre, tiré à 500 exemplaires, est disponible à la Bibliothèque Nationale, à la librairie Ba et au Musée National au prix de 7 500 francs CFA. C’est la deuxième publication de l’auteur, après « Le patrimoine culturel de Tombouctou : enjeux et perspectives », en 2008. Trois autres ouvrages seront prochainement disponibles, dont « Les explorateurs oubliés de Tombouctou », à en croire Ali Ould Sidi.

Né en 1954 à Tombouctou, Ali Ould Sidi est détenteur d’une maitrise en Histoire – géographie de l’École Normale Supérieure de Bamako et d’un Master of Arts en Géographie culturelle de Western Illinois University, aux Etats-Unis. Entre 2009 et 2013, il fut membre du comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, avant de devenir Président de la Délégation Spéciale de la commune urbaine de Tombouctou en 2014. Il est actuellement membre du Conseil Économique, Social et Culturel du Mali.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut