Politique › Politique Nationale

Présidentielle 2018 : Soumaila Cissé entend restaurer l’espoir

La campagne est officiellement lancée. Soumaila Cissé, candidat à la présidence a tenu un grand meeting ce dimanche au boulevard de l’indépendance. Devant plusieurs de ses partisans et soutiens, le chef de file de l’opposition a promis de « restaurer l’espoir ».

« Nous avons un choix à faire le 29 juillet, continuer sur le chemin de l’échec, ou nous redresser » à assurer Soumaila Cissé devant ses nombreux partisans. Le principal opposant du président sortant se donne comme mission une fois élu de rendre à l’Etat son autorité, de rétablir la sécurité, de pacifier le pays du Nord au Centre ou encore de lutter contre la corruption. « J’exigerai de mes collaborateurs une probité exemplaire, je combattrai le clientélisme » promet-il.

Des combats qu’il n’entend mener seul, « nous réussirons en nous mobilisant, choisissez l’espoir » a-t-il lancé devant ses partisans. Conscient que la participation sera l’élément déterminant de cette élection, il a incité les Maliens à aller retirer leurs cartes d’électeurs. « C’est indispensable, fondamental ».

Pour gagner Koulouba, le chef de file de l’opposition s’appuie sur son programme présidentiel. Lequel programme axé sur cinq grands piliers (restaurer la paix, instaurer un dialogue entre les Maliens, mettre l’Etat au service des populations, donner aux jeunes et aux femmes la place qui leur est dû dans la société et construire une économie performante) devrait lui permettre de « remettre le Mali sur pied »

Nombreux soutiens                                             

Après le chanteur Salif Keita qui a appelé à voter Soumaila, c’est l’humoriste le plus célèbre du Mali qui a décidé d’apporter son soutien au candidat de l’URD. Habib Dembélé « Guimba » à justifier son choix par le fait que l’URD est le plus à même de faire tomber le régime en place.

En prélude du discours du candidat, son directeur de campagne Tiébilé Dramé a assuré que Soumaila Cissé bénéficie du soutien de plus de 100 associations, de plusieurs célébrités, du CDR de Ras Bath qui se sont tous donnés le mot afin d’élire le candidat malheureux de 2013 dès le 1er tour. « Ce sont des signes qui ne trompent pas, l’alternance est en marche, notre projet va remettre sur pied un pays abîmé, mettons fin à cinq années de calvaire et de souffrance » annonce t-il.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut