Sport › Basket

Ballo – Kanouté : Power and Control

De nombreux duos ont marqué l’histoire du basket. Jordan – Pippen, Shaq – Kobe, James – Irving ou encore les frères Gasol. Des tandems qui ont écrit les plus belles pages de l’histoire des équipes pour lesquelles ils ont évolué.

À cette liste de joueurs talentueux pourrait s’ajouter le duo Kanouté – Ballo. Les deux Aiglons sont encore loin des palmarès des champions précités, mais leur duo fait des merveilles. Après avoir hissé le Mali sur le toit de l’Afrique en 2017, avec notamment un match à 50 points de Siriman Kanouté, le duo a  activement participé à la conquête du titre de champion Afrobasket U-18. Intégration express et réussie pour les deux jeunes. Ballo a été moins flamboyant qu’à l’accoutumé, surement essoufflé par un rythme très éreintant. Il revient d’une Coupe du monde U-17 où il porté l’équipe sur ses épaules avec Kanouté. Les deux joueurs se sont démultipliés durant le mondial et ont fait étalage de leur talent à la face du monde. Ballo a fini deuxième meilleur marqueur de cette compétition avec 144 points. Ce dernier, en plus d’être un excellent scoreur, est également un grand atout dans la raquette. Meilleur rebondeur du tournoi, avec 118 rebonds, la montagne originaire de Koulikoro a vu ses performances récompensées par une présence dans le cinq majeur. Ce fan de Shaquille O’Neil est tout aussi dominant que son idole. Mais, dans le basket actuel, le jeu dans la raquette n’est plus suffisant. Et Ballo l’a bien compris. Il a su adapter son jeu, le faire évoluer. Il s’identifie désormais plus à Anthony Davis, l’intérieur des Pelicans de la Nouvelle-Orléans. « La trajectoire de Ballo ne surprend guère. Ce jeune a un talent immense, une facilité dans les gestes, il va aller très loin », confie Baba Kane, le Secrétaire général de la ligue de Koulikoro. Il a pulvérisé le record de rebonds dans un match de Coupe du monde U-17 lors de la défaite contre la République Dominicaine, en en captant 32 (précédent record 22). À ses côtés, Siriman Kanouté dicte le tempo. En véritable chef d’orchestre, le fils de l’ancien international Séga Kanouté est un virtuose du basket. Issu d’une famille de grands sportifs, le jeune Kanouté (17 ans) grave sa légende dans le marbre. Vélocité dans la perforation, vision de jeu panoramique et adresse de sniper, Siriman a déjà tout d’un grand. Après avoir fini meilleur marqueur du mondial U-17 en Argentine avec 172 points, le très jeune meneur de jeu a été élu MVP de l’Afrobasket U-18. Véritable chouchou du public malien, le génie de Kanouté ne laisse personne indifférent. « Il a pris des initiatives, fait jouer ses coéquipiers, je ne peux que l’encourager, MVP c’est une grande chose, mais il peut devenir beaucoup plus grand en gardant les pieds sur terre » témoigne son coach Alhadji Dicko.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut