Politique › Politique Nationale

Présidentielle 2018: Le Jour J

C’est parti depuis 8h ce 29 juillet pour la présidentielle 2018 au Mali. 24 candidats se disputent le suffrage des électeurs qui se mobilisent pour choisir leur Président de la République.

Ils sont un peu plus de 8 000 000 à être appelés ce dimanche à accomplir leur devoir citoyen. Après quelques minutes de retard, les bureaux de vote de Bamako, dans leur large majorité, ont ouvert leurs portes pour accueillir les électeurs. Dans les grands centres comme celui de Doumazana en commune 1 du District de Bamako, c’est la grande affluence. Ce centre qui compte 65 bureaux tout comme celui de Djelibougou (44 bureaux), a été pris d’assaut, malgré la fraicheur matinale, consécutive à la pluie de la nuit. Sur place, tout se déroule dans le calme, selon notre reporter, le premier électeur a rentré son bulletin à 8h05 minutes. Ce dernier s’est dit motivé pour l’élection qu’il espère voir se dérouler dans  la quiétude. A Yirimadio, en commune 6, l’école fondamentale du quartier accueille les premiers votants à partir de 8h10. Ici également, la foule est la, dans le calme. Parcours du votant: retrouver son bureau de vote en consultant les listes affichées devant les portes, se faire identifier par les agents électoraux, procéder à son vote, signer et mettre son doigt dans l’encre indélébile, puis quitter le bureau.

A Djélibougou, Mounkoro Sounkalo est le premier votant du jour

La présidentielle de ce 29 juillet oppose le président sortant Ibrahim Boubacar Kéita et 23 autres candidats dont seulement une femme. Le candidat Kéita vote ce matin dans son quartier de Sébénikoro, en commune 4 tandis que son principal challenger, le chef de file de l’opposition et président de l’Union pour la République et la Démocratie(URD), Soumaïla Cissé vote dans sa ville natale de Niafunké. Un fort déploiement de plusieurs milliers d’observateurs de ce scrutin est constatable sur le terrain. La campagne électorale qui s’est achevée le vendredi 27 juillet a été marquée en sa fin par une polémique sur la fiabilité du fichier électoral.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut