Culture › divertissement

Vacances scolaires : À voir à la télé

« Éteins la télé, demain tu as cours ». « Mais maman, c’est presque fini ». Ce genre de conversation, beaucoup d’enfants la connaissent. Ils peuvent désormais se détendre. Trois mois durant, ils pourront tranquillement buller des heures devant la télévision. Avec plus d’une dizaine de chaines proposant du contenu jeunesse, les enfants n’auront que l’embarras du choix.

Des programmes sortent néanmoins du lot. Parmi eux, les aventures des Ninjago figurent en bonne place. Très appréciées des plus jeunes, les péripéties des cinq élèves du Sensei Wu et leur combat contre les innombrables ennemis du monde Ninjago ne manqueront pas de rythmer leurs journées. D’un clic, ils pourront zapper vers Poneyville, où les attendent la licorne Twilight et ses amies pour des parties de jeu empreintes de magie. Les aventures galactiques du petit Sam Sam, super-héros très imaginatif seront aussi au menu. En quête d’autonomie, il explore la galaxie à bord de son Samsoucoupe, tentant de déjouer les plans machiavéliques de ses ennemis, dont le Marchel 1er.  Puis les enfants plongeront dans l’histoire. Celle des Vikings, pas de Ragnar Lotbrok, mais plutôt de Vic, ce petit viking peureux mais créatif, dont les tics sont devenus célèbres

Les classiques font de la résistance

Plusieurs générations les connaissent, ils ont pris un coup de vieux mais ils sont toujours là. Le tir de l’aigle de Benjamin, la finesse d’Éric et la puissance de Cesare vous attendent dans l’École des champions. Toujours football, de Gênes à Tokyo, le fabuleux Olive et Tom : le retour, s’invite aussi. Les matchs d’anthologie d’Olivier Atton et de sa bande seront à vivre ou revivre sur la chaine Mangas. Ce n’est pas un classique, mais le dessin animé le plus en vogue chez les adolescents. Après une absence de plus d’une année, l’attaque des Titans a fait son grand retour fin juillet. Mangas diffuse un épisode tous les mercredis et cela tombe bien, il n’y a pas cours jeudi.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut