Sport › Basket

Le Mali de nouveau sur le toit de l’Afrique

Le Mali n’en finit plus de trôner sur l’Afrique dans les catégories de jeunes. Les Aiglonnes ont remporté pour la septième fois le championnat d’Afrique U18 en battant le Mozambique pays hôte de la compétition.

Le Mali a remporté sa septième coupe d’Afrique des U18 féminin en battant hier dimanche en finale le Mozambique sur le score de 86-33.

Dans la lancée de sa compétition, Assetou Sissoko, meilleure marqueuse du tournoi a inscrit 25 points et capté 11 rebonds durant la finale. Sissoko a été bien épaulée par le double-double solide de Sika Koné, 25 points et 17 rebonds. « C’est une immense fierté, le sentiment du devoir accompli, voir le Mali caracolé en tête dans les catégories de jeunes depuis maintenant six ans, c’est énorme » s’est réjoui le ministre des Sports, Jean Claude Sidibé. D’après ce dernier, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita s’est personnellement entretenu au téléphone avec le président de la fédération de basket, l’entraineur, et la capitaine de la sélection afin de les féliciter. Le ministre des Sports qui considère cette sélection comme la ‘’sienne’’ estime que cette victoire n’est autre que le fruit du travail. « Nous ne pouvons arriver à rien sans travail ».

Coup de balai                                                           

Solides, les jeunes maliennes n’ont laissé aucune chance aux autres équipes. Dans un style très l’américaine, les Aiglonnes ont balayé une à une leurs adversaires.  En demi-finale, le Mali a notamment étrillé le Rwanda 124-27 soit un écart de 97 points.  Assetou Sissoko, MVP du tournoi a également fini meilleure marqueuse avec 132 points inscrits. Le Mali compte deux joueuses dans le cinq majeur du championnat. En plus, de Sissoko figure Aminata Sangaré, qui a joué un rôle majeur dans la conquête du titre avec des statistiques plus qu’honorables. En plus de ces deux, d’autres joueuses se sont illustrées. Awa Haidara a été meilleure passeur de la compétition avec 22 caviars distillés et Sika Koné, l’autre héroïne de la finale, a fait parler sa puissance et sa détente dans les contres. Le Mali et le Mozambique représenteront l’Afrique à la prochaine Coupe du monde U-19.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut