› Société

Réforme de l’Administration et de la Transparence de la Vie Publique : La modernité et la bonne gouvernance au cœur des actions

Exercice de communication bien maitrisée pour madame le ministre de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la Vie Publique. Vendredi, dans les locaux de son ministère Safia Boly a rencontré la presse malienne afin d’évoquer avec elle les missions de son département. C’est un ministre détendu qui s’est présenté devant les Hommes de médias. Sobre et très succincte, Safia Bloy a répondu aux nombreuses interrogations des journalistes. Après une déclaration liminaire, elle s’est prêtée au jeu des questions-réponses sans en éluder aucune. Devant gérer le portefeuille de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la Vie Publique, madame le ministre s’est dit consciente des défis qui l’attendent mais assure y faire face avec confiance. « Dans ce cadre, nous avons des fonctions qui sont très complémentaires, par ce que, quand nous commençons par la mise en œuvre et le renforcement des contrôles internes nous diminuons les situations ou les gens peuvent avoir des mauvaises gestions des ressources financières, ce qui contribue au rôle de l’office de lutte contre l’enrichissement illicite » souligne-t-elle. Crée pour restaurer la confiance entre les services publics et le citoyen et en faciliter son accès, le ministère de s’appuie essentiellement sur des structures qui lui sont rattachées telles le contrôle général des services publics, le commissariat au développement institutionnel et l’office central de lutte contre l’enrichissement illicite. Toutes ces structures comme le précise le ministre Boly contribueront à la bonne gouvernance.

« Nous sommes conscients des lourdeurs administratives qui existent, nous sommes conscients aussi du fait que des attentes des citoyens et nous voudrions les remplir à travers la mise en œuvre des fonctions de ce ministère » a-t-elle rassuré.

Evoquant son  plan d’actions,  le ministre Bolly dira que ses efforts seront concentrés sur les opportunités de revues  de rationalisation autant que possible afin de créer une administration moderne et efficiente. De même qu’explorer les opportunités de dématérialisation et de modernisation de l’administration. « Nous voulons faire tout ça, dans un cadre de dialogue et de concertations constantes avec la société civile » a-t-elle déclaré.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut