Sport › Football

Football : Les règles qui pourraient changer

Les membres de l’International Football Association Board (IFAB), l’instance qui fait évoluer les règles du jeu, vont plancher ce mois-ci sur de nouvelles directives qui devraient le rendre plus rapide.

Le football poursuit sa mue. Les membres de l’IFAB, qui se réunissent ce mois-ci, réfléchissent à la possibilité de supprimer les remplacements durant le temps additionnel.

L’IFAB a observé que dans un quart des matches de Premier League, des modifications étaient apportées après 90 minutes. « Trouver les moyens de réduire le temps perdu, d’accélérer le jeu et d’augmenter le temps de jeu est l’une de nos priorité. Une règle selon laquelle il ne doit y avoir aucun remplacement pendant le temps additionnel est intéressante et pourrait bien fonctionner. Les arbitres ajoutent 30 secondes par remplacement, mais, dans la pratique, cela peut prendre beaucoup plus de temps que cela », a déclaré l’un des membres de l’IFAB au journal anglais Times. L’instance estime par exemple que le temps de jeu moyen pour un match de Premier League est de 55 minutes et 9 secondes cette saison.

Toujours pour les remplacements, la possibilité que le joueur sorte directement de la ligne de touche la plus proche de sa position est également à l’étude. En effet, pour casser le rythme, lorsque les entraineurs effectuent des changements, le joueur devant sortir prenant tout son temps pour quitter la pelouse quand le score est favorable à son équipe. La nouvelle règle éviterait notamment qu’il ne traverse tout le terrain. Elle est d’ailleurs déjà testée dans certains championnats amateurs.

Jeu court, jeu rapide

Autre point amené à évoluer à l’avenir, la zone des six mètres. Jusqu’à maintenant, un joueur ne peut transmettre le cuir à son partenaire si celui-ci se trouve dans sa surface de réparation. L’Ifab songerait à autoriser désormais ce procédé, ce qui offrirait des solutions de relances courtes et rapides. L’Ifab plancherait également sur le fait de modifier la règle relative aux coups-francs.

Jusqu’ici, ils devaient être joués à l’endroit exact où la faute avait été commise. Et, surtout, le ballon devait être immobile. L’instance souhaiterait désormais que le cuir ne le soit pas forcément pour la remise en jeu. Enfin, les entraîneurs et autres membres des staffs techniques pourraient désormais être sanctionnés par des cartons jaunes ou rouges.

À LIRE AUSSI

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut